AFTh
1 rue Cels - 75014 PARIS

Tél. 01 53 91 05 75
www.afth.asso.fr
info@afth.asso.fr

Association Française des Techniques Hydrothermales

 

 

 

Association Française des Techniques Hydrothermales ARCHIVES

Thermes d’Amneville
UNITE TECHNIQUE DE PREPARATION DES BOUES THERMALES A USAGE UNIQUE

>Consulter l'article complet avec visuels dans le bulletin :

Le site thermal et touristique d’Amnéville est situé entre Metz et Thionville au coeur d’une forêt de 600 hectares.
Seule station thermale de Moselle. 
- Une eau thermale puisée à 900 m à 41 C°. 
- 2 orientations thérapeutiques : rhumatologie et voies respiratoires. 
- 15 200 curistes en 2012, 6e ville thermale française.

Le service boue en quelques chiffres
-Utilisation d’une boue à usage unique. 
Mise en service de l’unité de production automatisée en mars 2007. 
16 services de 4 cabines. 
94% de curistes en rhumatologie se sont vu prescrire la boue. 
153 000 applications réalisées en 2012. 
1200 T de boue par an pour 500 T d’argile française du FOREZ. 

Le stockage  
- 3 silos d’une capacité unitaire de 16 tonnes d’argile sèche servent au stockage de la poudre d’argile. 
- Le dimensionnement des silos permet de disposer d’une réserve suffisamment importante pour s’affranchir des problèmes liés à d’éventuels retards de livraison. 
- Chaque silo est équipé de 2 capteurs de pesage permettant de déclencher le processus de commande d’argile. 

La préparation  
- L’argile est soutirée des silos par 3 vis sans fin permettant le transfert de poudre vers les malaxeurs de préparation de boue. - - Chaque malaxeur est alimenté par un seul silo. 
- 3 malaxeurs de préparation d’un volume unitaire de 1200 litres, double enve­loppe, inox 316L sont chauffés et régulés thermiquement par un système de chauffe constitué d’un échangeur à plaques pris sur le réseau de chauffage de la station, d’une pompe de circulation et d’un indicateur numérique reporté sur le tableau électrique. 
- Chaque malaxeur est alimenté en eau thermale par l’intermédiaire d’une vanne automatique. 
- La boue est malaxée et portée à une température de 50 C°. 
- 3 pompes volumétriques aspirent la boue en partie basse des malaxeurs de préparation et la refoulent par des canalisations en inox 316 L vers 3 malaxeurs de distribution. 
- Chaque pompe est équipée d’un dispositif contre la marche à sec et les sur-pressions. Le réseau de transfert est équipé de vannes papillons. 
- Le pesage des malaxeurs permet le calibrage du niveau bas de malaxeurs de préparation pour éviter la marche à sec des pompes.

Le contrôle  
- A partir du terminal MAGELIS, l’opérateur commande la préparation de la boue en fonction des indications de poids des malaxeurs de préparation. 
- L’automate gère les apports d’eau thermale et d’argile en fonction d’un ratio en mémoire. Les apports sont quantifiés par les mesures de poids dans les malaxeurs. 
- Grâce à cette automatisation, un demi poste d’agent est nécessaire pour superviser l’intégralité de la production.

La distribution
- 3 malaxeurs de distribution double enveloppe (2 de 2000 litres secteur standard, 1 de 1000 litres secteur hors classe) équipés du même système de chauffage et de pesée que les malaxeurs de préparation sont équipés de pompes volumétriques qui aspirent la boue pour la refouler dans des réseaux de distribution indépendants en bouclage sur chaque malaxeur.

Le bouclage de distribution .
- Ces réseaux en inox 316L DN 100, Calorifugés alimentent les services en boue..
- L’automate gère en fonction des horaires le fonctionnement des pompes de distribution.

Les distributeurs  
- Les auxiliaires thermales, collectent la boue dans des chariots inox, grâce aux 3 points de puisage équipés de vannes papillon. 
- Un système de pesée au sol permet au personnel de prélever les quantités justes nécessaires aux soins en fonction de la prescription médicale.

L’application  
- Dans chacun des 16 services, deux auxiliaires thermales travaillent en binôme. 
- Chaque service est composé de 4 cabines de boue et une cabine de douche au jet. 
- Les auxiliaires thermales peuvent réaliser 54 applications / jour/ cabine, soit une capacité totale de 864 soins par jour. 
- La quantité moyenne de boue par application est de 5 kg.

L’évacuation  
- Une fois l’application terminée, les auxiliaires thermales jettent dans des trappes les paquets de boue usagée. 
- Ils sont acheminés vers l’extérieur via un circuit de tapis roulants en sous-sol.

La mise en déchetterie  
- Les paquets sont collectés dans 2 bennes de 7 m3 chacune à l’extérieur du bâtiment. 
- Un enlèvement des bennes est planifié deux fois par semaine pour un enfouissement en décharge contrôlée.